12e Festival cinémas d'Afrique
du 17au 20 août 2017

Editorial

L'affiche de la 11eme édition
L'affiche de la 11eme édition

Qu’est-ce qu’un festival ?

Il n’est ni un lieu de conservation, ni une structure institutionnelle, ni un édifice cloisonné.
Il résonne avant tout par son caractère éphémère, festif, exceptionnel, pluriel, transversal et innovant. Tout en répondant à l’intraitable exigence d’une limitation dans le temps,
il se révèle comme un espace culturel où se répondent, s’interpellent, se questionnent,se confrontent les oeuvres artistiques. Il a pour dessein d’aider les artistes à créer, à oser,à entreprendre. Dans ce bouillon de vivacité et de diversité, il apparaît par-dessus tout comme un lieu de rencontres et d’échanges où surgissent des Itinéraires, à chaque fois, distincts et singuliers. Ces itinéraires pluriels seront la trame du festival cette année.

Au rythme des incursions dans la sphère sociale, culturelle, musicale ou politique de la scène africaine, Le Festival cinémas d’Afrique – Lausanne vous invite non pas à poser des constats, à cartographier ou encore à établir des états des lieux mais à interpréter ce vaste panel d’images, à les apprivoiser, à y donner du sens, avec pour seul mot d’ordre, la découverte et le plaisir.

Aux visiteurs alors de s’immiscer dans ces méandres transdisciplinaires pour y puiser un nouveau souffle et se tracer leur propre itinéraire.

Association Afrique cinémas

Mot du Syndic

La Ville de Lausanne se réjouit de soutenir la 11e édition du Festival cinémas d’Afrique. Cette manifestation sait, à la faveur d’une collaboration fructueuse avec la Cinémathèque suisse, s’affirmer comme un rendez-vous culturel essentiel de la saison estivale.

Si ce festival offre, depuis ses débuts, l’opportunité à des réalisateurs africains de venir présenter leur travail en Europe,il permet également à la Ville d’affirmer loin à la ronde son attachement au 7e art et favorise l’attractivité et le dynamisme de la vie culturelle lausannoise.

Il se démarque par une approche transdisciplinaire originale, faite de cinéma bien sûr, mais aussi de photographie, de musique, de danse et de peinture, une effervescence artistique qui suscite à chaque édition l’intérêt du public,ravi de cette immersion privilégiée dans la culture africaine.

Soutenir un tel événement, c’est également saluer l’investissement de la manifestation et de ses organisateurs pour des projets en lien avec la culture, notamment la réhabilitation d’une salle de cinéma au Burkina Faso, un lieu qui contribue à faire vivre le cinéma que nous
avons la chance de découvrir ici.

Enfin, soutenir le Festival cinémas d’Afrique, c’est aussi saluer le travail exemplaire d’une équipe passionnée, des organisateurs, bénévoles et artistes qui, chaque année, consacrent toute leur énergie à nous faire vivre
un moment festif d’évasion, de découverte et de plaisir cinématographique.

Grégoire Junod, Syndic de Lausanne

Itinéraires

11e Festival cinémas d’Afrique 18 – 21 août 2016 Cinémathèque suisse – Lausanne

Panorama des cinémas africains contemporains
fictions | documentaires | films d’animation

Débats et discussions en présence de nombreux invités

Open air
Entrée libre tous les soirs

Rétrospective: Humour et satire

Table ronde : La formation audiovisuelle en Afrique

Soirée ciné-concert | Vendredi 19 août
Film Mali blues de Lutz Gregor
Concert de Songhoy blues

Dj set d’Afro Soul | Samedi 20 Août
avec Soul Koffi

Expositions
Hââbré, the last generation de Joana Choumali
Ways We Watch Films in Africa de Africa in Motion

Radio Django | Chapiteau | Spécialités culinaires africaines |
Bar | Brunch