13e Festival cinémas d'Afrique
du 23 au 26 août 2018

Grégoire Junod, Syndic de Lausanne

Pour sa 12e édition, le Festival cinémas d’Afrique poursuit son exploration d’une production cinématographique souvent inédite sous nos latitudes et se profile comme l’un des événements phare dans l’agenda culturel de l’été lausannois.

En croisant les regards de différentes générations de réalisateurs, le festival nous invite à la découverte, à l’évasion et à la réflexion. Il nous raconte, au gré d’une sélection de films emblématiques et en collaboration avec la Cinémathèque suisse, l’histoire d’un cinéma d’ailleurs. La manifestation se distingue aussi chaque année par une multitude d’activités artistiques transdisciplinaires qui combleront votre appétit culturel en marge des projections.

La thématique de la rencontre, fil rouge de cette édition, et la volonté de mettre en lumière des cinéastes engagés, notamment par le focus sur le cinéma mauritanien,font également écho à l’importante dimension sociale de cette manifestation. Elle se mue chaque année en véritable carrefour d’interactions et d’échange, durant ces quatre jours de fête.

Au nom de la Municipalité de Lausanne, je tiens à remercier chaleureusement toute l’équipe du festival qui contribue, grâce à son excellent travail, à la qualité de l’offre culturelle régionale et vous souhaite à toutes et à tous un très bon festival.

image

Frédéric Maire, Directeur de la Cinémathèque suisse

Depuis douze ans, les valeureux organisateurs de ce festival font vivre le Théâtre de Verdure et les locaux du Casino de Montbenon à l’heure du continent africain.
Et chaque année, rencontres, découvertes et rétrospectives s’alternent autour d’une cinématographie trop souvent considérée comme moribonde et qui, pourtant,se révèle d’une richesse et d’une diversité étonnante. Car s’il est vrai qu’il est toujours difficile de faire des films en toute indépendance en Afrique, et que souvent les financements de ces films viennent d’Europe, il n’y a qu’à voir l’extraordinaire marathon d’une mère pour soigner son fils à Kinshasa, dans Félicité du Franco-Sénégalais Alain Gomis, pour comprendre que les différents pays du continent, du Nord au Sud et d’Est en Ouest ont des histoires à raconter – et qu’ils savent plutôt bien le faire. Certes, il y a un monde de styles, de cultures et d’esthétiques entre le Tchadien Mahamat-Saleh Haroun,le Burkinabé Idrissa Ouedraogo ou l’Egyptien Yousry
Nasrallah. Mais tous ces cinéastes nous apportent des nouvelles différentes du continent, dans un style la plupart du temps libéré des grands systèmes de narration occidentaux, et nous ouvrent toujours un nouveau monde d’histoires et de préoccupations.

image

Partenariat Lausanne – Nouakchott

Lausanne et 18 communes solidaires engagent un centime par mètre cube d’eau vendu dans leur commune pour améliorer l’accès à l’eau en Mauritanie.
Pour ce faire, un partenariat public-public entre les communes solidaires et Nouakchott, la capitale de la Mauritanie, est créé en 2009. L’originalité et la force de ce partenariat réside dans l’accompagnement sur la durée et la stabilité du financement pour la réalisation d’infrastructures en eau potable, le respect mutuel et le transfert de savoirs. Ce transfert porte à la fois sur des points techniques et organisationnels.

Les actions sont gérées par Lausanne, mais 18 communes les soutiennent en y injectant aussi leur centime solidaire. Les communes solidaires sont Apples, Attalens, Charrat, Cossonay, Epalinges, Estavayer-le-Lac, Jouxtens-Mézery, Jussy, La Chaux, Le Mont-sur-Lausanne, La Menthue, Lutry, Martigny, Morges, Nyon, Pomy, Pully et Villaz-St-Pierre.

Rejoignez-nous ! www.solidariteausuisse.ch
Service de l’eau de la Ville de Lausanne
www.lausanne.ch | eau – 021 315 85 30

image