Cinemas d'afrique Lausanne

13e Festival cinémas d'Afrique
du 23 au 26 août 2018
Blog: les actualités

Table ronde - L’image cinématographique dans les sociétés musulmanes

Salon bleu | SA 19 | 16h30

Le débat sera animée par Mohamed Tahar Ajroudi, Directeur du centre culturel Neapolis de Nabeul, Tunisie

En arabe, le mot « image » exprime une grande richesse lexicale : à la fois figure, statue, décoration, calligraphie, illusion, signe... L’image a la capacité d’incarner le visible, le réel comme l’imaginaire et l’illusion. Elle est aussi pouvoir de séduction dans sa représentation du corps, qui est la source du péché originel, dont l’oeil est la voie d’accès.

L’attitude de l’islam envers le corps est complexe. D’une part, certains courants religieux très stricts interdisent toute représentation figurée. D’autre part, l’islam valorise la pureté du coprs par les rituels de l’ablution, et sa beauté, comme en témoignerait les paroles de Mahomet : « Dieu est beau et aime la beauté ». Cette philosophie esthétique se superpose à une tradition arabe préislamique dans laquelle les arts visuels n’existaient pratiquement pas. C’était par la parole et les sons que se transmettaient la poésie et la rhétorique.

Dans ce contexte, la table ronde questionnera la place de l’image cinématographique dans les cultures musulmanes, les rapports que les individus entretiennent avec celle-ci et la manière dont les cinéastes s’y inscrivent. Elle évoquera également les dangers que peuvent représenter les images et les stratégies des islamistes intégristes pour les apprivoiser afin de servir leurs intérêts.